Dragonland 2017

Bonjour à tous,

Aujourd’hui, je vous invite à découvrir mon article retour sur l’exposition Dragonland, ayant passé la journée du samedi 12 août 2017 sur les lieux. Enfin, quand je dis journée, je devrais plutôt dire trois heures.

Le site vendeur annonce une visite de 1h30.

J’ai vraiment pris mon temps, tout lu, tout écouté, pris beaucoup de photos, suis revenu plusieurs fois sur mes pas pour me régaler les mirettes, me plonger dans l’ambiance de l’exposition et de chaque « scène » proposée, revoir ce qui m’avait le plus plu ou/et intrigué.

Au final, j’ai passé 2h30 dans l’exposition, et 30mn dans la boutique.

Je pense que 1h30 à 2h, c’est très bien pour faire l’exposition dans de bonnes conditions. Au-delà, on se retrouve vite à piétiner.


Mon avis global sur cette exposition :

Un format vraiment adapté aux familles.

Que l’on soit seul, en couple ou en famille, même avec de très jeunes enfants, l’exposition est tout à fait accessible et adaptée.

Il n’y a rien d’effrayant ni de choquant, bien au contraire.

Tout est très clairement et joliment mis en valeur, le parcours est progressif et l’immersion dans l’univers de Dragonland se fait en douceur.

Pour moi, cet événement est une réussite et j’invite tous ceux qui n’y sont pas allés à s’y rendre, pour peu qu’ils aiment les dragons ou s’y intéressent.


Mon avis détaillé :

Pour plus de clarté, et en écho à l’article de présentation, je vous propose une visite guidée qui suit le parcours prévu, soit :

Première partie :

– Salle d’attente

– Salle de projection

– Salle de reproduction de la plus ancienne représentation connue d’un dragon

– Salle du tour du monde des dragons

– Salle cabinet de curiosités

– Salle de la symbolique du dragon

– Salle couloir de figurines aux ombres projetées

Seconde partie :

– Le monde féerique des dragons « grandeur nature »

– Espace récréatif et exposition d’oeuvres de Ciruelo

– La boutique


Arrivée sur les lieux, sortie du Tramway :

 

 

NB : cliquez sur les photos pour les afficher en pleine page


La salle d’attente :

En bout de file, on nous propose un audioguide, appareil permettant d’écouter des pistes enregistrées.

Le prix est inclus dans l’entrée, donc pas de coût supplémentaire pour s’en munir.

Je vous conseille vivement de vous en équiper, car chaque piste est intéressante, claire, et suffisamment courte pour que même des enfants en bas âge y trouvent de l’intérêt.

Un ruban permet de conserver l’appareil autour du cou, ce qui a l’avantage de laisser les mains libres quand on ne l’écoute pas. Pratique quand on a des enfants à gérer en parallèle ou/et que l’on prend des photos.

Avant d’entrer dans l’exposition à proprement parler, nous faisons face à deux belles portes, qui nous mettent déjà un peu dans l’ambiance, et nous pouvons prendre connaissance du plan du site :

 

Et ensuite, les portes s’ouvrent…


La salle de projection :

Une fois les portes franchies, nous nous installons pour regarder un court film de 10mn.

Format tout à fait adapté, que l’on soit adulte ou enfant, pour ne pas lasser.

J’ai trouvé ce court film introductif très bien réalisé, très agréable à regarder et à écouter.

Une belle entrée en matière.

 

NB : désolé pour la mauvaise qualité de ces photos, dans l’obscurité et avec le mouvement, mon petit appareil n’a pas pu faire mieux…


La plus ancienne reproduction connue d’un dragon :

Vous en avez peut-être entendu parler : la plus ancienne reproduction connue d’un dragon se trouve en Chine, trouvée dans une tombe de plus de 6000 ans.

Pour garder un minimum de suspense, je n’en dirai pas plus et ne vous proposerai que les deux photos suivantes :

 


Le tour du monde des dragons :

Cette salle abrite des caisses (décoratives) et toute une série de figurines métalliques dont l’ombre est projetée en arrière-plan via un projecteur miniature situé aux pieds des figurines.

L’objet est ici de découvrir ou redécouvrir les dragons les plus célèbres, à travers les âges et les civilisations.

Certains regretteront peut-être les informations assez courtes qui accompagnent lesdites représentations.

Personnellement, j’ai trouvé que le court texte associé à l’audio-guide était non seulement suffisant, mais aussi tout à fait adapté et approprié à ce type d’exposition.

On append suffisamment de choses pour une visite découverte, et c’est suffisamment court pour que le plus jeunes ne se lassent pas.

Libre à chacun d’étoffer ensuite ses connaissances une fois rentré chez lui.

C’est ce que j’ai commencé à faire, à l’aide des nombreuses photographies prises.

J’ai par exemple découvert plusieurs dragons dont je ne connaissais pas le nom, ou dont la légende m’échappait. Il ne me reste qu’à faire des recherches dans des livres ou/et sur internet à partir des noms récoltés ou/et des courts textes photographiés.

 

Je ne vous en montre pas plus pour ne pas gâcher le plaisir de la découverte si vous ne vous y êtes pas encore rendu et comptez le faire.


Le cabinet de curiosités :

Une partie intéressante, où l’on peut à la fois s’instruire, observer des exemples de supercheries réalisées pour vendre des soit-disant reliques à des collectionneurs, et s’amuser.

J’ai beaucoup aimé le clin d’oeil à la fin de la salle, mais chut, je n’en dis pas plus.

  

Encore une fois, je ne vous mets pas trop de photos, juste ce qu’il faut pour vous mettre en appétit (ou pas).


La symbolique du dragon :

Une salle qui présente de belles choses : une scène d’Hercule couronné par la Victoire, l’épée de Charlemagne, une draconite, Saint-Michel terrassant le démon, etc. etc.

Je vous laisse découvrir cela de vos propres yeux, loin de moi l’idée de vous montrer tout ce qu’on peut y voir.

 

 


Le couloir des ombres projetées :

Dernière section de cette première partie, le couloir vous proposera de sympathiques projections.

Pas de photo ici, tout simplement parce qu’il faisait trop sombre pour obtenir une qualité potable.


Le monde féerique des dragons :

Voici le clou du spectacle, si j’ose dire (ou plutôt écrire !).

Près de 4000 m2 pour trente dragons placés « en situation » dans des décors plutôt beaux et bien travaillés (les dragons comme les décors).

Des affiches intéressantes à lire, des informations en audio qui par contre recoupent en grande partie ce que l’on pouvait lire sur les affiches.

Là, c’est le moment de se faire plaisir et de rêver.

Je peux vous garantir que tous les petits autour de moi (les grands aussi d’ailleurs), avaient les yeux qui brillaient.

L’agencement spacieux des allées et des accès permettait de circuler très facilement, et on pouvait prendre des photos sans se gêner.

Je ne vous montre que quelques échantillons, pour ne pas « spoiler » cette partie.

Voici mes deux préférés : la vouivre et le dragon blanc.

  

 

A noter que tous les dragons étaient animés et accompagnés d’effets sonores.

 

Hop, encore un pour la route :

 

Dans tous les cas, si vous avez toujours rêvé de voir des dragons de près, cette exposition devrait vous ravir.

Il y en a d’ailleurs pour tous les goûts, depuis des dragons orientaux à des dragons plus fantasy, en passant par des gargouilles, des dragons bicéphales, tricéphales, etc.

Une vaste ménagerie qui ne demande qu’à être admirée !


L’espace récréatif :

Après avoir fait le tour d’une telle exposition, quoi de mieux, surtout pour les enfants, qu’un espace de jeu et un espace photo ?

Vos mini-vous pourront s’amuser sur un petit carrousel :

Et se faire prendre en photo avec quelques dragons plus conciliants que les précédents :

  


Les oeuvres de Ciruelo Cabral :

Cet illustrateur de fantasy argentin fait figure de référence en ce qui concerne les dragons.

Si vous avez déjà recherché des illustrations de dragons, que ce soit sur internet ou dans des livres, vous avez forcément vu passer son nom, ou en tout cas vu des illustrations qu’il avait réalisées, sans forcément connaître le nom de leur auteur.

Voici quelques exemples des toiles exposées à Dragonland.

La qualité des photos est assez mauvaise et ne rend pas justice aux modèles.

Si vous vous rendez sur place, vous pourrez admirer des illustrations tout à fait sublimes.

 

 

Si vous aimez les dragons, tapez « Ciruelo » dans la barre de recherche de votre navigateur et admirez les résultats !

 

Et voilà, la visite de Dragonland touche à sa fin. Il ne reste plus qu’à passer par la boutique pour sortir et retrouver le train train quotidien.


 

La boutique :

Dernière étape de ce voyage pour les yeux, une boutique propose différents produits sur la thématique des… je vous le donne en mille… dragons !

J’ai été agréablement surpris par la boutique.

Espace convivial, aéré, agréable, non surchargé.

Pour les livres, romans ou illustrés d’ailleurs, des exemplaires de consultation étaient mis à disposition.

Autre point agréable en ce qui me concerne : le prix affiché au dos des livres était respecté.

Pas d’étiquette collée par-dessus pour gonfler le prix et y ajouter quelques euros supplémentaires, comme je le vois (trop) souvent dans les boutiques des lieux touristiques ou en fin de circuit.

Si l’on exclut les photos et les souvenirs visuels, je ne suis pas reparti bredouille.

Voici mon tableau de chasse :

– un livre illustré sur les merveilles et légendes des dragons

– un carnet de notes dont la couverture m’avait particulièrement plu

 

Voilà, j’en ai terminé avec ce compte-rendu de visite.

J’espère qu’il vous a plu, vous aura donné envie de vous rendre à Dragonland si vous ne l’avez pas déjà fait, et aura fait honneur à ce que vous en avez pensé si vous avez déjà foulé ses salles et ses couloirs.

Moi, j’en garde un bon souvenir, et j’y retournerai volontiers avec toute ma famille.

Et vous ? Qu’avez-vous pensé de ce compte-rendu ? De Dragonland ?

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :
search previous next tag category expand menu location phone mail time cart zoom edit close