Le Dormantastique

presentation-affiche-2018

Cette année, je serai exposant littéraire les 21 et 22 juillet à Dormans, pour l’événement « Le Dormantastique« , un salon du livre et de l’artisanat fantastique qui se passe dans l’enceinte du château de Dormans, un lieu que je connais bien, puisque j’ai habité juste à côté pendant un an, lors de ma toute première année d’enseignement en tant que professeur stagiaire, au collège Claude-Nicolas Ledoux, alors que je passais mon CAPES d’anglais. Le point de départ de ma carrière d’enseignant en somme.

Si vous souhaitez une dédicace ou tout simplement papoter, je vous y retrouverai avec plaisir ! Voici la liste de ce que vous pourrez trouver sur mon stand à cette occasion :


 

Compte-rendu

Les 21 & 22 juillet 2018, j’étais au festival Le Dormantastique, qui se tenait au château de Dormans.

J’étais content de retourner à Dormans, petite ville de la Marne à la porte de l’Aisne, car c’est au collège Claude-Nicolas Ledoux de Dormans que j’ai débuté ma carrière d’enseignant en anglais. J’y ai eu une classe de 6ème en responsabilité dans le cadre de mon année de Professeur Stagiaire, après avoir décroché mon CAPES.

Je connaissais déjà le château, son parc et sa très belle chapelle car j’avais, lors de mon année d’enseignement à Dormans – c’était en 2006 – eu la chance de passer l’année scolaire dans un logement de fonction jouxtant le collège, et se trouvant à deux pas du château. Bon, un peu plus de deux pas, environ 3 à 4mn à pied. Tout près donc. J’ai d’ailleurs préparé un bon nombre de cours dans le parc du château, quand la météo le permettait.

Ma candidature avait été validée pour exposer en extérieur, sous barnum, avec un stand de 3m linéaires. A mon arrivée, l’organisatrice m’a annoncé que j’étais au premier étage du château, dans la salle des miroirs. Suite à quelques difficultés rencontrées au niveau du transport et des pluies des derniers jours, elle avait dû modifier certains emplacements.

Arrivé à la salle des miroirs, je repère ma table et l’emplacement dont je dispose. Un peu moins de 2m linéaires et une évolution dans l’espace difficile sans déranger mes voisins. Cela conviendra, le cadre est sympathique, je peux mettre tous mes ouvrages en présentation, mais je dois revoir ma décoration et mes affichages à la baisse.

Finalement, après quelques repositionnements, voici mon stand mis en place, un peu plus d’une heure avant l’arrivée des premiers visiteurs (que les amoureux de boiseries se rassurent, j’ai utilisé de la patafix pour accrocher mes visuels, de manière à ne rien détériorer ni salir, avec l’accord de l’équipe orga) :

IMG_20180721_100338

De gauche à droite, vous pouvez retrouver les 9 ouvrages dont je dispose actuellement :

  • Recueil collectif sur le handicap, édité par Anyway Editions (la maison a hélas fermé le 1er juin dernier)
  • La Gardienne de Danarith, roman de fantasy
  • Dynterith, la Cité aux douze Gardiens, roman de fantasy et suite du précédent
  • Trois contes de Noël axonais, recueil de contes de Noël régionaux
  • Gurifin et l’ode à la Lune, conte mettant en scène un griffon
  • Le Seigneur noir de Lokarith, conte mettant en scène un dragon noir
  • Kainuchi et la Montagne des Fées, conte mettant en scène un kitsune à cinq queues
  • La Sirène et l’Hippocampe, conte mettant en scène une sirène nordique et un hippocampe grec
  • La Licorne du Val d’Ambre, conte mettant en scène une licorne européenne et la fille d’un baron français

J’avais 6 charmants voisins, qui ont été de très agréable compagnie sur l’ensemble du week-end. 4 auteurs, dont une autrice accompagnée de son conjoint, et 2 artistes peintres accompagnées de leurs conjoints.

IMG_20180721_122025IMG_20180721_122032IMG_20180721_122036

La journée du samedi s’est déroulée de manière très calme avec peu de visiteurs. L’événement a attiré davantage de badaux et de promeneurs que de personnes intéressées par les produits exposés, livres ou bijoux, ce qui est assez normal pour un festival proposant diverses attractions et une scène où des chanteurs se relayaient toute la journée.

La météo en tout cas était superbe, et nos collègues exposants qui se trouvaient en extérieur sous le grand barnum en plein soleil ont dû souffrir de la chaleur une bonne partie de la journée. Dans notre salle des miroirs, nous étions très bien installés, et même si pas mal de gens n’ont pas vu le fléchage discret qui indiquait qu’il y avait aussi des choses à faire et à voir à l’étage, nous avons tout de même vu passer plusieurs personnes et j’ai personnellement eu de sympathiques discussions et vendu une vingtaine d’ouvrages, ce qui est tout à fait convenable et satisfaisant.

La journée du dimanche a vu passer beaucoup plus de monde, mais essentiellement des promeneurs. Si les discussions sont allées bon train, j’ai vendu deux fois moins de livres que la veille, et en plus mon lecteur de cartes bleues m’a fait des misères pour le seul achat par carte bleue du week-end. Lecteur toujours en dérangement au moment de la publication de cet article d’ailleurs. La lectrice passera par la voie postale traditionnelle pour régler son achat, il n’y a pas mort d’homme.

Si mes ventes ont été plutôt modestes, elles sont néanmoins satisfaisantes pour un événement de ce type, et quand on sait que près de la moitié des auteurs présents n’a rien vendu de tout le week-end, je ne peux que me réjouir encore davantage de mon résultat. Philippe Halvick, mon voisin direct au chapeau noir sur la photo, a fait un joli score de vente avec son choix de 14 romans, et je l’ai tellement entendu présenter ses ouvrages que les résumés résonnent encore – agréablement – dans ma petite tête.

En me baladant dehors la soirée de samedi, j’ai croisé une ancienne collègue d’histoire géographie et son mari, toujours en poste au collège de Dormans, et la collègue d’anglais actuellement en poste, et donc en vacances, qui faisait également partie des autrices en dédicaces dans le grand barnum près de la scène.

Voici quelques photos prises de la fenêtre près de laquelle j’étais installé :

 

Comme un concert était donné samedi soir, il a fallu libérer la salle des miroirs pour 19h pour que l’organisatrice puisse fermer les portes. J’en ai donc profité pour déambuler sur le festival, goûter du thé vert et du thé noir, acheter une jolie petite bague et deux serre-livres dragon qui m’ont tapé dans l’oeil. J’en cherchais depuis un moment, et quand je les ai vus, j’ai su qu’on s’était trouvés !

Un chouette week-end avec de belles rencontres et quelques lecteurs supplémentaires.

IMG_20180722_133620

IMG_20180722_133905

IMG_20180722_142831

Et voici votre humble serviteur dans ses costumes de samedi et dimanche, merci à Philippe Halvick pour les photos ! Le plateau, c’est parce que je faisais la tournée de café du matin pour les exposants de l’étage.

 

Amoureux d’histoire, le château de Dormans est une visite à faire, sans oublier la superbe chapelle, d’ailleurs restaurée peu de temps avant le festival, qui vaut vraiment le détour et abrite de nombreuses plaques commémoratives. Le château de Dormans a été le théâtre de tristes événements, mais je ne vous en dis pas plus, je vous laisse le plaisir de faire des recherches si le sujet vous intéresse.

Le Dormantastique a également été l’occasion de rencontrer un ami virtuel avec lequel j’échange et que je suis depuis plus de deux ans : Dorian Lake. J’étais vraiment content de le rencontrer enfin en direct, et comme je m’étais promis de lui prendre son livre « Isulka la mageresse » quand je le verrais, eh bien c’est ce que j’ai fait. J’ai d’ailleurs dévoré les 50 premières pages pendant les temps morts de dimanche. Je sais, ce n’est pas bien de lire sur son stand, mais bon, quand il n’y a personne, on peut bien se faire plaisir^^

Dorian a créé sa propre maison d’édition : Noir d’Absinthe, que je vous invite à aller voir de plus près si vous lisez et/ou écrivez les genres de l’imaginaire. Une maison intéressante et inspirante, jeune certes, mais à laquelle je souhaite de beaux jours et de belles années.

Regardez la superbe bannière et le superbe logo qui lui sont dédiés :

Noir d'A

La maison est également bien présente sur Facebook et je vous invite à rejoindre et/ou consulter ses pages :

 

Et vous, connaissez-vous le château de Dormans ?

Prochaines dédicaces : les Du’celtiques de Guise, les 4 & 5 août !

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :
search previous next tag category expand menu location phone mail time cart zoom edit close