Bilan 2020

Bonjour à toutes et à tous,

2020 se termine et c’est le moment de tirer un bilan des 12 mois écoulés.

Si l’on se réfère à mes objectifs de 2020, que vous pouvez retrouver ici, je m’en sors plutôt pas trop mal :

  • 5 nouvelles publications (idéalement 9)
  • écriture des nouveautés 2021
  • premier contact des travaux de calligraphie et d’enluminure avec le public
  • ateliers et interventions diverses en milieu scolaire et associatif

En 2020, j’ai auto-édité (et donc publié) très précisément les 5 ouvrages prévus :

La Centauresse de Lynbethil (un conte sur le courage)

Insatiable Aglaopée (un conte sur la gourmandise)

Hydralune (un conte sur l’hésitation)

Contes lyriques et merveilleux – Volume 1 (recueil regroupant les 9 premiers contes de la série de 27 sur laquelle je travaille).

La Druidesse de Lörn (roman d’heroic-fantasy et d’aventure, 4ème et avant-dernier volet de la pentalogie « Le Cycle de McGowein ») :

J’aurais aimé publier un peu plus (idéalement 9 dans mes objectifs, soit 4 de plus), mais le contexte sanitaire qui a frappé notre quotidien et lourdement impacté ma vie professionnelle m’a contraint à trouver de nouvelles sources de revenus, avec l’annulation de la quasi totalité des événements du livre de l’année, sachant qu’environ 70% de mes revenus proviennent des salons, festivals et autres événements où j’interviens en direct.

J’ai donc dû passer beaucoup de temps et d’énergie à réinventer ma manière de travailler, à développer le numérique, ma présence en ligne, participer à des événements virtuels, mettre en place de nouvelles stratégies, développer une nouvelle boutique en ligne, mieux adaptée que la précédente à des ventes beaucoup plus tournées sur le distanciel, et tout ce temps et toute cette énergie ont été prélevés sur mon temps d’écriture.

En parallèle à cela, un premier confinement avec mes 5 enfants à gérer à la maison plus l’école sur quatre niveaux à faire chaque jour (mon petit dernier a 2,5 ans et n’est pas encore scolarisé, mais il fallait s’occuper de lui en même temps que l’école sur quatre niveau des quatre grands – 6ème, CM1, CP et MS).

Je peux vous dire que ça a été sportif et que le temps disponible à allouer au travail a été sensiblement impacté. Pourtant, il fallait trouver des solutions pour ne pas se retrouver complètement sans revenus, et cela aussi, ça a été sportif.

Merci à toutes celles et tous ceux d’entre vous qui m’ont accompagné dans mes premiers pas en live sur Facebook et dans mes découvertes du distanciel sur différents supports. Merci aussi à ceux qui ont apporté un soutien financier en achetant mes ouvrages, pour eux-mêmes ou pour offrir.

Ma boutique en ligne n’a jamais tant tourné qu’en 2020 et sans cela, l’année aurait été bien plus catastrophique qu’elle ne l’a été !

J’ai perdu une bonne moitié de mon chiffre d’affaire annuel et du coup à peu près autant de mes revenus, mais grâce à cette présence en ligne, aux marchés virtuels et à ma boutique, j’ai pu conserver la tête hors de l’eau.

J’ai aussi pu travailler presque normalement en juillet et août grâce à un grand nombre de marchés et de marchés nocturnes, et normalement (avec masques, gel et distances bien sûr) en septembre et jusqu’à mi-octobre, ainsi ensuite que les 3 premières semaines de décembre.

Un bol d’air humain que de pouvoir voir les gens en vrai et pas seulement par webcam ou clavier interposés, et un bol d’air financier avec plusieurs centaines d’ouvrages vendus à ces occasions.

Pour vous donner une idée, sur les 42 événements programmés sur 2020, seuls 12 ont pu se tenir (4 avant le premier confinement), 6 entre les deux et 2 après le deuxième confinement.

Et pour les 8 derniers événements, il a fallu batailler et attendre jusqu’au dernier moment, souvent 24h à quelques heures avant, pour savoir si l’événement allait se tenir ou pas.

Je peux vous assurer que travailler dans de telles conditions était à la fois inédit et très inconfortable.

L’année a été compliquée pour tout le monde, dramatique pour beaucoup, alors je mesure ma chance de ne pas avoir coulé comme nombre de mes amis artisans, artistes et en tout cas indépendants, et d’avoir réussi à me réinventer et à avoir pu participer à un certain nombre d’événements quand cela a été possible.

Il a fallu mouiller la chemise et ne pas compter mes heures, mais je peux continuer à vivre de ma passion et de mon travail, et je m’en réjouis 🙂

L’écriture des nouveautés 2021 a débuté, avec notamment quelques-uns des 9 contes que je veux publier en 2021.

En voici un exemple, non encore publié (oui, vous êtes les premiers à découvrir cette couverture, que je ne diffuserai que la semaine prochaine !) :

Et celle du dernier volet de ma saga de fantasy : « Aydan et les huit Généraux de Galkaneth », qui sortira en juin 2021 et dont voici également la couverture :

En ce qui concerne le premier contact des travaux de calligraphie et d’enluminure avec le public, il a été fortement compromis par les annulations d’événements et le contexte sanitaire, mais j’ai cependant pu réaliser plus d’une cinquantaine de prénoms en calligraphie gothique textura quadrata, et j’ai reçu de très nombreux retours enthousiastes et positifs. Plus d’une trentaine de créations sont d’ailleurs des commandes rémunérées qui m’ont aidé à refaire un peu de trésorerie.

Dans le courant de l’été, j’ai proposé à mes abonnés de réaliser leurs prénoms gratuitement, pour les remercier de me suivre et de me soutenir, et ils ont été une trentaine à saisir l’opportunité.

Une bonne quinzaine d’entre eux ont reçu leur prénom, mais il m’en reste encore 12 à faire.

J’avais envisagé la fin de l’été pour avoir tout terminé, mais c’était sans compter sur le contexte qui s’est révélé bien plus compliqué et lourd qu’envisagé à ce moment-là.

Je n’ai pas oublié ceux qui n’ont pas encore reçu leur prénom. Je m’occuperai des 12 prénoms restants et je les enverrai au fur et à mesure en 2021 !

Si vous n’avez pas encore reçu votre « commande », elle vous parviendra bientôt 🙂

Quelques exemples pour vous mettre dans l’ambiance si vous avez loupé ça (les 3 premiers à l’aquarelle, les 6 suivants au crayon de couleur, tous encrés à la plume d’oie) :

Rappel pour les abonnés concernés : je ne vous envoie que le fichier numérique, mais si nous nous croisons sur un salon ou autre événement du livre, j’aurai ma pochette avec moi, dans laquelle se trouvent tous les prénoms commandés terminés, aussi n’hésitez pas à réclamer le vôtre si vous souhaitez récupérer l’original !

Dans tous les cas, la pochette proposée en consultation m’a permis de recevoir plusieurs commandes de la part de visiteurs intéressés, ainsi que des demandes d’intervention pour animer des ateliers calligraphie et grimoire en milieu scolaire et en médiathèque.

Ces premières diffusions ont donc reçu un écho très positif et cela n’a fait que m’encourager à continuer à dessiner, peindre et créer.

Je continue également à me former en enluminure, essentiellement à distance, le contexte étant ce qu’il est.

Enfin, concernant les ateliers et autres interventions en milieu scolaire et associatif, j’ai pu réaliser 2 interventions avant le premier confinement, mais ensuite, tout a été soit annulé, soit reporté.

Les derniers ateliers de 2020 devaient se tenir en décembre, dans un collège, pour encadrer des élèves travaillant sur un projet Harry Potter et les aider à réaliser des pages de grimoire avec lettrines historiées et texte calligraphié.

Ces ateliers ont été reportés à début 2021, la date restant à préciser à la rentrée scolaire.

Ma prochaine intervention programmée connue en janvier concerne la Nuit de la Lecture, le vendredi 22, à la médiathèque du Nouvion-en-Thiérache, où j’animerai deux ateliers de réalisation d’une page de grimoire auprès de deux groupes de 12 personnes.

A voir si le contexte à ce moment-là permettra la tenue de l’événement.

En tout cas, j’ai reçu pas moins d’une vingtaine de demandes similaires pour 2021, et cela, c’est génial !

Reste à essayer de caler tout cela et à croiser les doigts pour que ça puisse effectivement se tenir.

2020 a également vu deux avancées majeures dans mon travail :

  • tous mes ouvrages sont désormais référencés dans les réseaux de libraire de France. Cela veut dire que n’importe qui peut les commander chez n’importe quel libraire ou en maison de la presse, en plus des libraires en ligne, et non seulement cela va sensiblement réduire les dépôts et la logistique qu’il y a derrière, mais cela me permet de tisser des liens plus forts avec les libraires de notre beau pays. Je fonctionne en fait presque comme un éditeur « lambda ». Je contacte les libraires, je leur envoie mon catalogue, et ils achètent ce qui les intéresse. Ensuite, ils gèrent leurs stocks comme des grands et je n’ai plus qu’à gérer mes propres stocks, notamment pour ma boutique en ligne
  • je dispose à présent d’une boutique en ligne plus professionnelle que la précédente, qui m’aura tout de même bien rendu service, et tout le monde peut désormais payer par carte bancaire ou via PayPal ou Stripe : cliquez ici pour visiter ma boutique

Un bilan très positif en termes de création, de liens avec des partenaires, de développement et de rayonnement de mon activité. J’ai d’ailleurs développé une brochure à destination des organismes intéressés pour me faire intervenir sur des ateliers, animations & co : Brochure d’intervention

Seule ombre au tableau : les finances, lourdement impactées par la crise sanitaire, même si je reconnais que ça aurait pu être bien pire !

Je n’oublie pas que je fais partie des chanceux, ou du moins de ceux qui sont parvenus à rebondir et n’ont eu à souffrir que de dégâts « mesurés ».

Le manque à gagner est néanmoins très présent, et la capacité de financement et d’investissement pout 2021 se trouve forcément impactée (travail en collaboration avec des graphistes et illustrateurs pour les couvertures de mes ouvrages, les cartes géographiques, etc / volume de mes commandes et stocks de livres à revoir à la baisse, ce qui implique un coût unitaire plus élevé, etc.).

Merci à toutes et à tous d’être là, de me lire, de me soutenir, et de partager mes ouvrages et mes créations autour de vous 🙂

2 réflexions sur « Bilan 2020 »

  1. Beau bilan malgré tout, Yannick ! Bravo pour avoir su te réinventer ! Tous mes vœux t’accompagnent pour 2021 ! ❤

    Aimé par 1 personne

    1. Coucou Nathalie, très belle et heureuse année à toi aussi ! Merci pour ton message et à bientôt 🙂

      Aimé par 1 personne

Répondre à Yannick A. R. FRADIN Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :
search previous next tag category expand menu location phone mail time cart zoom edit close