Compte-rendu – Fête du Livre et des Arts – Crécy-au-Mont 2018

Le dimanche 27 mai 2018, j’ai participé à ma première fête du livre en tant qu’exposant. Une fête dans un petit village proche de chez moi, qui m’avait été recommandée par une connaissance du tir à l’arc et qui me permettait de ne pas être trop longtemps absent de mon domicile, chose importante avec mon cinquième enfant qui n’avait pas encore deux mois (il allait les avoir le lendemain, le 28 :p).


Pour cet événement, j’avais préparé mon matériel avec soin :

  • mes livres bien sûr :
  • le kakémono du roman « La Gardienne de Danarith »
  • des objets décoratifs que vous retrouverez sur mes stands à toutes mes interventions, qu’il s’agisse d’une fête du livre, d’un salon ou d’une fête médiévale
  • des tampons encreurs avec un choix d’une vingtaine de couleurs différentes, pour agrémenter les dédicaces avec des tampons spécifiques en fonction des ouvrages concernés
  • des stylos spécifiques réservés aux dédicaces, en forme de dragon ou plus classiques, notamment des stylos de calligraphie que j’apprécie tout particulièrement pour leur tracé et les variations d’épaisseur de trait que l’on peut réaliser
  • des jeux d’ambiance en lien avec la thématique de l’événement auquel je participe, ici donc en lien avec la nature et en particulier ma participation au concours de nouvelles

Mon stand :

stand Crécy au Mont

J’étais très bien installé et on ne pouvait pas me rater ! Vous remarquerez peut-être la déco spéciale nature que j’avais mise en place, avec des feuilles et des papillons.

J’avais même placé des cartes de visite en forme de fleur (dont des cartes de CoCyclics pour ceux qui connaissent).

Réussirez-vous à trouver le dragon, la fée, le chevalier en armure, le coffret dragon, le mug fée, la petite machine à écrire en papier, le carnet dragon, ma kimidoll Miho (inspiration et créativité) et mes feuilles plastifiées proposant un jeu devinette en lien avec ma nouvelle ?

Pour les curieux, voici la fiche devinette

Vous pouvez proposer une réponse dans les commentaires de l’article si vous le souhaitez^^


Le concours de nouvelles :

Vers 15h, annonce des prix pour le concours de nouvelles

1er prix décerné à « Grand-père Quercus Fagacée »

Auteur du texte : Yannick FRADIN

Hein, quoi, qui, que ?

J’étais en pleine dédicace quand mon nom a été appelé et l’information a mis quelques instants à parvenir à mon cerveau. L’une des organisatrices avait déjà parcouru la moitié du chemin vers mon stand quand j’ai réalisé que c’était de moi qu’il s’agissait. J’ai découvert après coup que j’avais reçu le premier prix, et ça fait rudement plaisir.

Contraintes de participation :

  • Thème : « Et si vous étiez un arbre, qu’auriez-vous à nous raconter ? »
  • 4 pages word maxi
  • Times New Roman taille 12, marges normales

Voici un lien pour lire ce petit texte si le coeur vous en dit

Et voici toutes les jolies choses que j’ai reçues pour le premier prix :

  • des chèques lire
  • un bon pour acheter des chocolats (ceux qui me connaissent savent que c’est un super cadeau :p)
  • un superbe livre que j’ai parcouru et partiellement lu pendant la fête du livre, gourmand que je suis : « Le monde de Faerie » de Brian Froud (magnifiquement illustré, avec des petits livrets agrafés dans le livre, un très joli travail pour un très bel effet)
  • un chouette livre de cuisine
  • des crayons collector
  • des post-its rigolos

le monde de faerie

Ce livre a rejoint ma bibliothèque des merveilles et trône fièrement à côté de « La Grande Bible des Fées » d’Edouard Brasey, dont je vous mets un visuel de couverture ci-après, et qui fait partie de mes livres préférés :

bible des fées

 


Les visiteurs :

Fort peu nombreux avec un moment de calme plat pendant midi et en début d’après-midi, les visiteurs ont volontiers discuté et j’ai tout de même vendu plusieurs exemplaires de chacun des titres proposés.

Pas de grosses ventes mais un chiffre d’affaire très honorable au vu du tout petit nombre de personnes qui se sont rendues à la fête.

Je suis personnellement très content de mon résultat, des rencontres et de la journée.

Parmi les visiteurs, quelques passionnés avec lesquels j’ai pu discuter plus ou moins longuement. Des rencontres comme je les aime 🙂


Les autres exposants :

Avec des visiteurs très peu nombreux, j’ai eu tout le loisir de me balader et de discuter avec les autres exposants. En exposants littéraires, il y avait deux maisons d’édition locales, dont une que je ne connaissais pas, et d’autres auteurs, dont deux qui passaient par Edilivre et proposaient des textes à la couverture ultra triste, sur une table sans décoration ni nappe. Je ne sais pas s’ils ont vendu quoi que ce soit, mais quand j’ai voulu discuter un peu, ils n’avaient que leurs livres à la bouche et j’ai vite compris que la discussion serait unilatérale. J’ai tout de même pris le temps de jeter un oeil à leurs écrits, que j’ai vite reposés et oubliés. Gros travaux de relecture, de réécriture et de correction en perspective… Quant à dire à ces auteurs ce que je pensais d’Edilivre, je me suis également abstenu, car ils n’étaient pas du tout prêts à l’entendre.

Côté éditeurs et autres auteurs, il s’agissait de personnes passionnées qui discutaient volontiers de tout et de n’importe quoi et replaçaient leurs oeuvres dans leur contexte de manière intéressante et sympathique. Romans, BDs, Jeunesse, etc. Des moments d’échanges riches et agréables. J’ai vraiment eu le sentiment d’avoir là deux groupes d’écrivants. Ceux qui n’ont pas de recul et n’ont que leurs écrits en tête, et ceux qui se comportent comme des professionnels et sont aussi capables de parler d’autre chose que d’eux-mêmes.

Mon voisin direct n’était autre que Contresens Editions, et c’était un plaisir de discuter avec eux, comme de parcourir les livres proposés sur leur stand. Beaucoup de livres de qualité, et je dirais même de goût. Un vrai beau et bon travail.

Il y avait un très chouette atelier d’écriture avec des jeux comme le cadavre exquis, des parapluies accueillant des messages thématiques à suspendre, et bien d’autres activités que je n’ai pas vraiment eu l’occasion de découvrir plus avant. Il y avait également des vendeurs de livres d’occasion, de plantes et autres créations sur le thème de la nature, de cadres et autres bricolages toujours sur la thématique de la nature.

L’ambiance était vraiment agréable et chaleureuse. Dommage que la fréquentation ait été aussi faible, mais l’on peut espérer plus de monde pour la 5ème édition l’année prochaine ! Je reviendrai en tout cas avec plaisir, ne serait-ce que pour revoir la très sympathique équipe organisatrice et quelques exposants avec lesquels je me suis vraiment bien entendu.


Mention spéciale à l’organisation :

Une équipe très dynamique, très attentive, très réactive, bien organisée, efficace, à l’écoute, qui proposait en plus des boissons gratuites aux exposants et même un repas de midi chaud ! On a vraiment été chouchoutés, je vous le dis 🙂

Rien que pour retrouver cette ambiance et ces personnes passionnées, je reviendrai avec plaisir.


Rendez-vous l’année prochaine pour la 5ème Fête du Livre et des Arts de Crécy-au-Mont !

4 réflexions sur « Compte-rendu – Fête du Livre et des Arts – Crécy-au-Mont 2018 »

  1. Ohhhh, félicitations, Yannick !!! Je suis ravie pour toi ! Dis, les chocolats sont-ils déjà finis ? 😀
    Je trouve que ton premier Salon était déjà très pro, et qu’il s’est plutôt bien passé, je suis bien contente pour toi et t’en souhaite plein d’autres, avec plein de monde ! Bisous !

    Aimé par 1 personne

    1. Haha non, en fait, je ne suis pas encore allé les chercher, mais je m’en occuperai bientôt ! Ce salon s’est très bien déroulé oui, et les Fêtes Médiévales de Laon, mon lieu de domicile, les 2 & 3 juin, également. Le compte-rendu est en cours et sera diffusé prochainement. Merci pour ton message en tout cas Nathalie 🙂

      Aimé par 1 personne

  2. Tout d’abord félicitations pour le concours ! Comme tu as dû être content !

    C’est un chouette article que tu nous proposes. J’aurais bien aimé être à cette fête du livre 🙂
    Concernant Edilivre… Aïe… J’ai trois connaissances qui sont « éditées » chez cette pompe à fric. Elles écrivent 3 – 4 livres par an (si ce n’est plus), y’a aucun travail de relecture derrière, rien de rien et elles sont persuadées de faire du grand art, car elles ont été « choisies » par Edilivre. J’ai déjà tenté de leur dire qu’Edilivre choisit tout le monde (lol) mais elles n’ont pas voulu écouter.

    Bref, merci pour cet article, c’était intéressant ! 🙂

    Aimé par 1 personne

    1. Merci Eloïse 🙂 Oui j’étais à la fois surpris et ravi. La fête avait beau être petite, les lots étaient carrément tops, comme la team orga^^ Pour Edilivre, on peut avoir un bon livre si on fait tout bien en amont. L’un des auteurs avait sorti un de ses livres via ce prestataire, une pièce de théâtre d’ailleurs, et elle avait l’air d’être impeccable. Mais bon, mon avis, c’est qu’à ce stade, autant opter pour l’auto-édition :p

      J'aime

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :
search previous next tag category expand menu location phone mail time cart zoom edit close